Décarbonation de la
MARINE MARCHANDE

GES

ET

POLLUTION

DES

OCEANS

GES et pollution maritime

La marine marchande est un très gros acteur du commerce mondial :

  • 90 % du transport mondial de marchandises est assuré par navires
  • le nombre de navires en activité est estimé à plus de 50 000
  • c'est le mode de transport le plus économe au km
  • c'est le mode de transport émettant le moins de GES au km

mais, vu sa taille et les distances parcourues :
  • il représente 2 fois les émissions de CO2 de la France entière
  • il est le principal émetteur d'oxydes de soufre (SOx : SO2, SO3)
  • il est un gros émetteur d'oxydes d'azote (NOx : NO, NO2)

Il est primordial de trouver des solutions à la pollution et aux gaz à effet de serre engendrés par l'industrie du transport maritime.

Gaz à effet de serre (CO2)

Le principal gaz à effet de serre émis par les navires est le dioxyde de carbone (CO2). Le CO2 n'est pas considéré comme un polluant car il n'est pas toxique par lui-même et est indispensable à la croissance de la végétation. Par contre, l'excès de CO2 dû à l'activité industrielle contribue à l'effet de serre et au réchauffement climatique.

Les principaux gaz à effet de serre (GES) reconnus par le protocole de Kyoto sont (et il y en a bien d'autres…) :

  • Dioxyde de carbone (CO2) : 1
  • Vapeur d'eau (H2O) : négligeable
  • Méthane (CH4) : 25
  • Protoxyde d'azote (N2O) : 298
  • Perfluorocarbure : (CnF2n+2) : env 10000
  • Hydrofluorocarbures (CnHmFp) : 100 à 15000
  • Hexafluorure de soufre (SF6) : 25000

Le chiffre à la fin indique l'équivalence de l'effet de serre comparée à celle du dioxyde de carbone (CO2). Une même quantité de méthane contribue à l'effet de serre (réchauffement climatique) 25 fois plus que le CO2.

Polluants
NOx et SOx

Les polluants sont des substances ayant un effet toxique sur l'homme et sur l'environnement, et dont l'effet GES est inconnu, négligeable ou non pris en compte. De nombreux polluants sont émis par les moteurs des navires (NOx, SOx, CO, N2O, HAV, COV…). Les plus importants sont groupés sous l'appellation NOx (NO ou NO2) et SOx (SO2 et SO3). Ce sont ces 2 groupes de polluants qui sont retracés à travers le site Eolyss.com. Ces polluants contribuent à l'acidification des pluies et des océans et sont responsables de troubles respiratoires et de décès prématurés dans les régions côtières.

Émissions de la marine marchande


Effets des gaz à effet de serre (GES)

Les GES, c'est quoi au juste ?

Il n'est pas question ici de reprendre la théorie et les études relatives aux GES, la littérature est abondante sur Internet ou sur papier. Les points principaux sont cependant rappelés ci-dessous.

Lorsque la Terre reçoit l'énergie du Soleil, elle réémet celle-ci sous forme de rayonnement infrarouge (IR). Un GES est un gaz atmosphérique qui laisse passer l'énergie provenant du Soleil (essentiellement sous forme de rayonnement visible) mais qui réfléchit ou absorbe le rayonnement IR. Les GES sont donc « transparents » à l'énergie du Soleil, mais « opaques » à l'énergie de la Terre, ce qui conduit à conserver la chaleur et à augmenter la température de la Terre.

Qui a inventé les GES ?

Les hommes n'ont pas inventé les GES, il s'agit d'un phénomène naturel et bénéfique pour l'humanité. Sans lui, la température moyenne sur Terre serait de -18°C au lieu de +15°C et la vie évoluée que nous connaissons ne se serait probablement jamais développée. Le problème vient de l'activité humaine (industrie, alimentation, transports...) qui amène un déséquilibre en augmentant la concentration de GES, principalement sous forme de CO2, mais pas uniquement. Il en résulte un réchauffement glogal du climat mesurable et bien réel et dont les effets sont documentés par nombre d'organisations scientifiques indépendantes.

Et les polluants dans tout ça ?

De même que pour les GES, de nombreux sites et publications foisonnent sur ce sujet. En ce qui concerne la marine marchande, les polluants majeurs sont les oxydes d'azote (NOx) et les oxydes de soufre (SOx).

Les NOx proviennent principalement des processus chimiques mis en oeuvre dans les moteurs des navires alors que les SOx sont inhérents à la nature du carburant très peu raffiné utilisé. Les NOx ont un degré de toxicité important et sont un vecteur majeur du phénomène des pluies acides.

Les SOx sont des irritants qui affectent les capacités respiratoires et contribuent à une mortalité précoce chez les personnes sensibles (enfants, personnes agées, asthmatiques). Comme les NOx, les SOx contribuent aussi au phénomène des pluies acides.

Photo, courtoisie de Adrian Schwarz